La peau est l'organe le plus important en volume et en poids de notre organisme : elle représente environ 3 kg pour une personne qui pèse 75 kg. Elle régule la température et permet les échanges avec l’extérieur. Mais c’est avant tout un organe vivant qui évolue en fonction de l'environnement, des changements de saisons, de notre mode de vie et bien sûr, du temps qui passe. Elle reflète notre état de santé, de stress, de fatigue et même nos déprimes... Pour utiliser des soins à bon escient, il est donc essentiel de bien la connaître !
La peau, située à l’interface entre le corps et l’environnement, est constituée de trois couches. En surface l’épiderme. Superposition de couches de cellules, il protége notre corps des agressions extérieures (froid, vent, pollution, bactéries…) et régule l’hydratation en limitant la Perte Insensible en Eau. Sous l’épiderme, le derme. Pourvu de fibres de collagène (pour le soutien) et d’élastine (pour la souplesse et l’élasticité), le derme sert de « matelas de soutien » à la peau il a également un rôle nutritif important. Il contient également les glandes sudoripares et sébacées qui sécrètent la sueur et le sébum riches en lipides essentiels à l’hydratation cutanée. Le tissu sous-cutané adipeux ou hypoderme, est constitué de cellules spécialisées dans le stockage des graisses. C’est dans cette partie de la peau que se situent les vaisseaux sanguins et lymphatiques. L’hypoderme joue le rôle de réserves énergétiques, protège le corps du froid et contribue également à la plasticité de la peau car il forme une « zone tampon/rôle d’amortisseur » en cas de choc.




La peau enveloppe notre corps, le protège et est un lieu d'échange avec le monde extérieur. Elle est constituée par une structure à trois compartuiments : l'épiderme, le derme et l'hypoderme qui remplisent chacun des fonctions précises. On trouve des annexes comme les cheveux, les popils, les ongles, les glandes sudoripares et les glandes sébacées.



L'épiderme constitue la structure externe de la peau et assure une fonction de protection, il a pour fonction de fabriquer la couche cornée qui est ce que nous voyons et qui ne représente qu'une infime partie de l'épiderme.C'est la partie la plus externe de la peau qui produit la couche cornée en permanence par divisions cellulaires successives. La mission principale est de créer la couche cornée (Stratum-Corneum) protectrice.



Elle n'excède guère 1/100ème de millimètres mais est bien plus épaisse sur la face interne des mains et sur le dessous des pieds.



La couche cornée est en contact direct avec le milieu extérieur, elle joue donc un rôle vital de barrière contre les agressions de toutes sortes. Les cellules de la couche cornée sont biologiquement mortes mais restent importantes car elles sont remplies de kératine et entourées d'un film hydro-lipidique protecteur constitué de lipides, d'acides gras et de céramides.Elles s'éliminent naturellement et continuellement par le phénomène de desquamation.



Le derme est le tissu de soutien de la peau. Il est constitué d'eau à 70%, de fibres d'élastine, de collagène et de GAG. A la différence de l'épiderme, il est vascularisé et apporte à ce dernier des nutriments. Il joue aussi un rôle primordial dans la thermorégulation et la cicatrisation.



C'est la partie de la peau située sous l'épiderme et assurant l'essentiel des propriétés élastiques et nourricières. Ce tissu est davantage formé de matière (fibres de Collagène, Elastine) et de cellules (Fibroblastes). Le derme constitue la réserve d'eau cutanée la plus importante. Les vaisseaux sanguins qui irriguent la peau sont situés dans le derme.



C'est le terme couramment utilisé, traduisant l'ensemble des composés aqueux (Acides aminés, urée) et lipidiques ( Sébum, Céramides, Cholestérol..) présents naturellement et quotidiennement à la surface de la peau.



L'hypoderme est le compartiment le plus profond et le plus épais de la peau. Il joue un rôle de réserve énergétique. Il est essentiellement constitué d'un type de cellules spécialisées dans l'accumulation et le stockage des graisses, les adipocytes. Il participe, au moins passivement, à la thermorégulation puisque la graisse est un isolant thermique.



C'est une grosse protéine produite par les Fibroblastes et présente dans le Derme en compagnie du Collagène. Elle est responsable d'une partie des propriétés élastiques du derme. Elle est sensible au rayonnement solaire et est au centre des manifestations de vieillissement .



Ce sont des éléments clés du biotope cutané . Les GAG, principaux composants de la matrice extracellulaire dermique, sont intimement liés à la vitalité de la peau. L’Acide Hyaluronique représente 70% des GAG. Il a un rôle de bon maintien et de « repulpant » et assure le flux des nutriments nécessaires à l’ensemble des fonctions métaboliques cellulaires. Avec l’âge, la diminution des GAG contribue au déséquilibre des échanges intra et extra cellulaires.



L'épiderme (du grec epi, dessus et derma, la peau) constitue la structure externe de la peau et assure sa fonction de protection. Le derme est le tissu de soutien de la peau, il est vascularisé, ce qui lui permet non seulement d'apporter à l'épiderme énergie et nutriments mais aussi de jouer un rôle primordial dans la thermorégulation et la cicatrisation.



Les fibroblastes sont les principales cellules du derme. Ils sont spécialisés dans la synthèse de deux types de fibres protéiques : les fibres de collagène et les fibres d'élastine mais également les Glycanes. Les premières constituent 70 % des protéines du derme et lui confèrent sa résistance aux tensions et aux tractions, tandis que les secondes lui donnent ses propriétés élastiques. Les Gags participent au gonflé et à la tonicité globale de la peau.



C'est une ligne de marquage qui provient de la déshydratation, des UV et du vieillissement qui s’installe et devient une ligne de cassure de la peau, qu’on peut anticiper, défroisser ou atténuer jour après jour, par des soins quotidiens. Les rides sont donc des dépressions fortes de la structure cutannée. Elles correspondent dans leur grande majorité à des plis liés aux expressions du visage et se creusent avec l'âge. D'autres plus localisées (patte d'oie, menton) sont accentuées par les expositions solaires et sont l'un des signes cliniques de photo vieillissement.



La couleur de la peau résulte de la combinaison de l'hémoglobine présente dans les vaisseaux capillaires sanguins et surtout la mélanine qui est responsable de la pigmentation dite "constitutive" de la peau. Cette pigmentation constitutive est génétiquement programmée pour chaque individu et c'est la proportion et la nature de ces pigments qui déterminent le large éventail des couleurs de peau.



En l'entretenant dès l'adolescence. Le premier geste de beauté est une toilette régulière avec des produits doux et adaptés au type de peau. Avec le temps, les soins (crème de jour, crème de nuit, contour des yeux…) s'intègreront dans cette routine de toilette et pourront même être complétés par des soins spécifiques (masques...); Il faut toujours adapter ses soins aux besoins de son âge et aux attentes de sa peau.



La peau est malheureusement menacée par des perturbations du milieu intérieur et du monde extérieur qui, à la longue, font chavirer son bon équilibre. Lorsqu'une ou plusieurs activités physiologiques se ralentissent, l'équilibre vacille et la peau s'altère progressivement. Perturbations du milieu intérieur: âge, stress, régime alimentaire mal équilibré, boissons alcoolisées, médicaments, facteurs hormonaux, facteurs génétiques... Perturbations du monde extérieur: vent, froid, chaleur, soleil excessif, sécheresse, air conditionné, pollution, détergents, chauffage et climatisation).



Abréviation de "potentiel hydrogène". Si le pH est inférieur à 7, la solution est acide. S'il est égal à 7 , il est neutre. S'il est supérieur à 7, il est basique ou alcalin. Le pH de notre peau est plutôt acide puisqu'il se situe entre 5 et 6. Le maintien du pH physiologique de la peau est indispensable pour éviter la prolifération d'agents pathogènes et un excès ou un manque d'hygiène peut nuire à cet équilibre cutané. Le pH intervient donc dans la fonction barrière de la peau et préserve ses mécanismes d’hydratation et de protection.
Plus on reste proche du pH de la peau, plus on préserve son équilibre :
- Une peau sèche ou fragile met 2h pour retrouver son pH initial, après un nettoyage avec un savon ( alcalin : pH10)
- Il suffit de 30mn à la même peau pour revenir à la normale après un nettoyage avec un produit à pH neutre
Le pH neutre est celui qui respecte le mieux le film hydrolipidique de la peau. Ainsi, les produits à pH neutre, ou « pH doux » ou « qui respectent le pH de la peau », ont donc tous un pH proche de la neutralité, ; c’est à dire autour de pH7 ( comme les produits basiques et quotidiens que peuvent être les douches ou les shampooings).




Les peaux grasses souffrent d'une production excessive de sébum. Suite à l’accumulation de cellules mortes et de sébum, les pores s’obstruent. Les bactéries qui sont normalement présentes dans la flore cutanée, se mettent alors à proliférer au sein de l’accumulation de sébum, ce qui entraîne imperfections, rougeurs, irritations. Pour rompre ce cycle infernal, il faut une action à tous les niveaux : un nettoyage en profondeur pour purifier les pores, et un soin performant pour aider à réguler la production de sébum et lutter contre les bactéries.



Oui. La production de sébum et l’hydratation sont deux mécanismes distincts : l’hyperséborrhée ne met pas la peau à l’abri de la déshydratation. Il faut donc une hydratation quotidienne.



Non, cela n'a jamais été prouvé. En revanche, une bonne hygiène de vie est indispensable pour avoir une belle peau ; surveillez votre alimentation et buvez beaucoup d'eau !



Une peau grasse ou mixte est plus résistante que les autres types de peau parce qu'elle est plus épaisse. Elle semble vieillir moins rapidement. Mais elle a tendance à briller en raison d'une surproduction de sébum. Evitez les produits trop abrasifs, ils stimulent les glandes sébacées. Optez pour des produits doux et purifiants qui absorbent les brillances pour une peau clarifiée/uniforme/homogène et mate.



L'hydratation, comme le nettoyage, est primordiale pour tous les types de peau. Elle contribue à maintenir et à reconstituer le film hydrolipidique à la surface de la peau. L'hydratation de votre peau est fonction de votre type de peau, de votre âge, du climat ambiant et de votre mode de vie. Toutes les peaux, même les peaux grasses, doivent être hydratées, surtout quand elles sont exposées à de rudes conditions climatiques. L'apparence et l'état quotidien de votre peau sont les meilleurs facteurs de choix de l'hydratant. En été, votre peau sera probablement plus confortable si vous utilisez une émulsion légère. En hiver, vous aurez peut-être besoin d'une crème hydratante plus dense. Si votre peau est inconfortable ou si elle tire, il suffit de l'hydrater. Les produits hydratants doivent être appliqués sur une peau nettoyée. Nettoyez et hydratez aussi toujours votre cou, car il montre rapidement des signes de vieillissement.
Pour en savoir plus sur l’eau et la peau : La peau contient à elle seule 70% de l’eau présente dans le corps humain. La couche superficielle de l’épiderme en contient entre 10 et 13% : un taux indispensable au maintien de l’hydratation de la peau ! N’oubliez pas que l’épiderme laisse s’échapper par simple évaporation, près d’un demi-litre d’eau chaque jour. Il s’agit là d’un phénomène normal, appelé la Perte Insensible d’Eau (P.I.E). Cette PIE a tendance à augmenter dans un environnement sec ou à diminuer dans un environnement humide.




Le nettoyage est une étape essentielle pour maintenir la beauté naturelle de la peau. Les produits de toilette pour le visage éliminent en douceur et en profondeur le maquillage et les impuretés sans dessécher la peau ou attaquer la couche acide protectrice. Votre peau a est ainsi parfaitement préparée pour l'étape suivante : l'hydratation.



Quelque soit le type de peau, les soins gommants ou exfoliants sont de véritables atouts beauté. Pratiques, rapides d’emploi, à utiliser une à deux fois par semaine, ils donnent des résultats immédiats sur le grain de la peau, agissent contre le vieillissement cutané et favorisent la pénétration des produits de soin et de leurs actifs. Attention, si vous avez la peau sensible ou très sèche, utilisez un soin gommant spécifique, très doux et non irritant !
Pour un nettoyage en profondeur : Les soins exfoliants assurent un nettoyage profond de la peau, la débarrassent des impuretés les plus tenaces, favorisent le décollement des cellules mortes en cours de desquamation, libèrent les pores obstrués et stimule la régénération des cellules. La peau est « dégrisée », comme « polissée » et douce au toucher. Elle retrouve instantanément son éclat et sa transparence.




Les produits de toilette comme les gels, les lotions et les syndets (produits synthétiques ayant un pH neutre pour la peau) conviennent aux peaux normales et mixtes. Les soins comme les laits ou les émulsions nettoyantes sont idéaux pour les peaux sèches ou sensibles : non seulement ils protègent la peau, mais ils ont également un effet hydratant et nourrissant.



La toute première étape, c'est un nettoyage quotidien permettant d'éliminer le sébum grâce à un soin. Ensuite, appliquez un tonique pour resserrer les pores, en fonction de votre type de peau. 1 à 2 fois par semaines, un masque purifiant ou une exfoliation aideront à améliorer l'apparence de votre peau. Et pour l'hydratation, des produits légers contenant aussi peu d'huiles que possible sont recommandés.



Les basses températures et l’air des pièces chauffées assèchent plus vite votre peau. Vous éprouvez plus facilement des sensations de tiraillement car les besoins en eau de votre peau s’accroissent. Utilisez alors des crèmes plus riches qui hydratent* la peau intensément.
* Hydratation des couches supérieures de l’épiderme.




Bien que la zone du contour de l’œil soit normalement vascularisée et très riche en capillaires, le réseau vasculaire s’avère peu efficace. En général, seul un vaisseau sanguin sur trois fonctionne. D’où une mauvaise microcirculation, encore accentuée par le stress, la fatigue ou le manque de sommeil. Une coloration brun-bleu apparaît alors par transparence sous les yeux.



Le terme poche recouvre deux manifestations distinctes :
- Les poches d’eau ou gonflements sont liées à une déficience de la circulation lymphatique qui stagne la nuit en position allongée. Elles ont tendance à disparaître quelques heures après le lever. Certains gonflements du matin peuvent parfois s’expliquer par l’utilisation de produits non adaptés, contenant des corps gras trop riches pour le contour de l’œil. D’où les textures particulièrement fines et légères des soins spécifiques.
- Le relâchement prématuré du contour de l’œil peut également être à l’origine de la formation de poches graisseuses.
De l’autre côté, le contour de l’œil est soumis en permanence à de nombreux mouvements et tensions: clignements des paupières (10 000 battements par jour !), mouvements d’expression (rires, pleurs, des yeux plissés…), frottements intempestifs, etc…
Le résultat ? La peau résiste moins bien, elle se marque des premières rides et ridules. Les tissus se détendent et se relâchent progressivement.




Ce sont des molécules activées par le rayonnement solaire, le stress, la pollution…. qui vont attaquer notre peau en accélérant son vieillissement.Les radicaux libres ne sont pas seulement générés par les UV, mais également par un manque de vitamines, la nicotine, une consommation excessive d'alcool ou le stress. Par conséquent, les soins préventifs devraient contenir des ingrédients actifs permettant de neutraliser les radicaux libres (appelés "pièges à radicaux libres" ou « antioxydants ») en plus de filtres solaires.



Teint terne et grise mine peuvent être le fait d’une nuit écourtée, mais peuvent aussi s’installer durablement et nous assombrir la vie. Pourquoi ? La peau génère des déchets ou toxines accentuées par l’environnement (pollution, fumée de cigarettes, UV…) ou par le style de vie (manque de sommeil, mauvaise alimentation...). Lorsque ces toxines sont trop nombreuses, l’organisme est débordé et ne peut plus lutter contre cette « intoxication » : la peau se ternit, devient rêche et déshydratée.



Soucis, surmenage, fatigue … tout se lit sur le visage. Un manque de vitalité et d’éclat, les traits tirés, le teint pâle, une peau irritée et fragilisée sont les signes évidents d’un stress et d’une fatigue cutanée.
Stress : que se passe-t-il ? Face au stress, nous contractons les muscles … des dizaines de fois par jour ! Ces tensions musculaires (front tendu, sourcils froncés, mâchoires serrées, nez pincé) marquent les traits du visage et accentuent à terme la profondeur des rides d’expression. Très sollicité aussi, l’organisme puise dans ses réserves énergétiques (glucose, vitamines, oligo-éléments et sels minéraux) aux dépens de la peau qui paraît alors fatiguée, irritée, sans vitalité et sans éclat.




Un rythme effréné, un environnement pollué : votre peau en voit de toutes les couleurs ! Il ne suffit pas de l'hydrater pour la rafraîchir, il faut aussi la débarrasser des toxines qui l'étouffent. D’où la gamme Hydra Detox bio defensis conçue par Biotherm. Cette gamme de produits à la fois hydratante et détoxifiante, Hydratée, elle est souple et paraît détoxifiée!



Nous pouvons agir d'abord en la respectant, en limitant les agressions et en adoptant une bonne hygiène de vie. La peau, comme tout l'organisme, vieillit de façon irréversible, mais nous pouvons lutter contre le vieillissement accéléré lié aux facteurs externes en la protégeant efficacement. La peau a un avantage : elle réagit très vite aux attentions qu’on lui porte. La protection est le geste le plus important à faire contre les attaques extérieures.



Nous ne pouvons pas modifier son vieillissement génétiquement programmé, mais nous pouvons intervenir sur notre comportement, au soleil par exemple, et sur nos habitudes de toilette et de soin. En l'entretenant avec des gestes et des produits appropriés, nous pouvons nettement améliorer son apparence.



Frontière entre notre corps et le monde extérieur, la peau contrôle les échanges avec le monde extérieur. Elle nous protège des agressions extérieures et permet aussi de réguler notre température interne.



Le sébum, un des constituant essentiel de notre film hydro-lipidique, est constitué d’acides gras, de lipides et d’eau. Il contribue à la souplesse de la peau en maintenant un taux d’hydratation optimal. La sécrétion de sébum est sensible aux hormones. Elle peut être surabondante ( à la puberté et à certains moments du cycle féminin...) ce qui donne une peau grasse, ou venir à manquer, surtout quand la peau agressée ( vent, froid, chauffage, pollution, fatigue...) devient sèche.



La pollution peut générer des poussières toxiques et des radicaux libres. Ils agressent la peau, peuvent en obstruer les pores ou provoquer des irritations..



Les rayons du soleil peuvent, en agressant notre peau, si elle n'est pas protégée, accélérer son vieillissement naturel. Le soleil sera le principal responsable d’accélération de nos rides si nous nous exposons sans ménagement et sans protection.



Les détergents sont des tensio-actifs capables d’enrober les salissures et le gras. Utilisés de façon excessive sur la peau, ils peuvent la dessécher voir l’irriter.



L’eau dure ou calcaire dessèche notre peau et la rend rêche. Utiliser un produit hydratant après la douche permet de lui rendre toute sa souplesse.



Non, si vous ne dépassez pas la température du corps, soit 37° et un temps maximum de 20 minutes.



Le tabac a des conséquences sur l’éclat et la couleur du teint. La peau des fumeuses est souvent grise, terne, plus sèche et plus marquée que les autres. La fumée est comme les autres polluants, elle peut générer des radicaux libres et ainsi accélérer le vieillissement de la peau.



Oui d’une certaine manière. Il faut boire au moins 1,5 litre d’eau par jour pour le bon fonctionnement de notre corps et compléter par l’utilisation de produits hydratants indispensables à l’hydratation immédiate de notre peau.



Oui, tout comme la fatigue, ces évènements peuvent perturber notre peau en la rendant plus sensible et plus irritable.



1/ Prendre soin de sa peau chaque jour. La traiter avec douceur, tant au travers des gestes que des produits utilisés.
2/ Nettoyer sa peau matin et soir même si vous ne vous êtes pas maquillée.
3/ Protéger sa peau en appliquant un soin hydratant quotidiennement
4/ Prendre des bains ni trop chauds, ni trop longs. La prolongation dans l’eau provoque une déshydratation qui se voit à l’œil nu, la peau se fripe.
5/ Eviter de laisser une peau mouillée après une douche, un bain, à la piscine ou à la mer. Sous l’action de l’eau, la peau va paradoxalement se déshydrater. Il faut se sécher chaque fois soigneusement, sans frotter.
6/ Boire de l’eau (au moins 1,5 litre par jour).
7/ Avoir une alimentation équilibrée.
8/ S’aérer si possible chaque jour. L’air est essentiel pour l’oxygénation de la peau. Eviter les appartements surchauffés où l’air est très sec.
9/ Faire un minimum d’exercice physique quotidien.
10/ Eviter le tabac




Quel que soit le type de peau, certaines zones du visage sont plus fragiles que d'autres, comme le contour des yeux, les lèvres ou le cou.



Non. Certaines zones du visage et du corps sont spécifiquement plus fines : contour des yeux, mains, décolleté. Il y a aussi des zones calleuses :talons, coudes, genoux. En général, la peau du corps est plus épaisse que celle du visage. Elle est aussi moins grasse, car moins riche en glandes sébacées et surtout moins exposée aux agressions externes dont les vêtements la protègent.



Nos mains sont constamment exposées aux facteurs climatiques ( soleil, vent, froid). C'est la partie du corps la plus souvent en contact avec l'eau (lavages, nettoyages), ce qui les dessèche et les fragilise extrêmement. Déshydratation, ridules et tâches brunes liées à l’exposition aux UV sont les signes du vieillissement des mains.



En appliquant régulièrement 2 fois par jour un produit de soin sur les mains et idéalement après chaque contact avec de l’eau.



Pauvres en glandes sébacées, ce sont les parties du corps les plus sujettes à la desquamation, car elles peuvent subir le frottement des vêtements et des collants synthétiques dès qu'il fait froid. Hydrater matin et soir et après chaque douche.



C’est le taux d’hydratation qui permet à la peau de récupérer un aspect plus souple, plus doux au toucher.



Nos lèvres ne comportent pas de couche cornée ni de sébum qui les protègeraient des agressions extérieures. De plus, la salive, les mordillements, les tics, l’alimentation sont des agressions quotidiennes qui déshydratent nos lèvres.Il est important de les protéger avec un baume ou un rouge à lèvres hydratant.



Comme elles sont plus fragiles, elles ont encore plus besoin de douceur et de confort. Il faut leur offrir des produits spécialement formulés pour les peaux sèches qui nettoient et démaquillent en douceur sans déshydrater la peau.



C’est l’ensemble des bonnes bactéries vivant à la surface de l’épiderme. Elles participent à l’équilibre biologique de la peau. Des produits nettoyants mal adaptés ou encore la prise d’antibiotiques peuvent modifier et fragiliser ce système de protection naturelle.



La peau possède trois "boucliers" naturels pour se préserver de la déshydratation et du dessèchement :
1/ Le film hydrolipidique composé essentiellement de sébum et de sueur qui recouvre la couche cornée et qui joue un rôle essentiel dans la protection de la peau
2/ Le NMF (natural moisturizing factor) un ensemble de substances essentiellement intracellulaires qui agissent en synergie pour retenir l'eau à l'intérieur de la peau
3/ Les lipides interellulaires composés essentiellement de céramides, d'acides gras libres et du cholestérol qui assurent le bon état de la barrière cutanée




Les premiers signes du vieillissment se présentent comme suit : une déshydratation, des traits tirés, une perte d'éclat, un début de perte de tonicité.



Le vieillissement de la peau commence très tôt, avant la vingtaine, même si les premiers signes visibles de l’âge n’apparaissent qu’aux environs de 25 ou 30 ans. La peau a tendance à se déshydrater plus vite, elle perd de sa souplesse, le teint se ternit, des rides et des ridules deviennent perceptibles. Le vieillissement de la peau est certes inéluctable et programmé génétiquement, mais il dépend aussi du style de vie !



L'origine de la jeunesse de la peau repose sur la création de nouvelles cellules.Avec le temps, la peau génère moins de celllules neuves et s'appauvrit en matière vitale. Pour préserver la jeunesse de la peau, agir sur l’activité cellulaire n’est pas suffisant, il faut aussi agir sur son biotope ou son écosystème.



C'est une grosse protéine synthétisée par les cellules du derme les Fibroblastes présentent dans le derme. Elle est responsable, entre autres, des propriétés physiques du Derme (élasticité..) et de la fixation de l'eau.



La peau masculine est plus grasse, plus épaisse, plus résistante, plus élastique, moins sujette à la déshydratation et surtout comporte des poils.



Dès la naissance, la peau commence à changer, puis à vieillir. A partir de 35/40 ans, la peau montre des signes de fatigue : apparition de rides et ridules, dessèchement, perte de fermeté. Vers 45/50 ans, apparaît le relâchement cutané.



Certaines de ces modifications naturelles peuvent se contrôler. Atténuer ou ralentir les effets de l'âge dépend beaucoup de l'attention que vous portez à votre peau tout au long de votre existence.



1/La chute de l’activité hormonale chez la femme vers 50 ans marque le début de la ménopause. La peau des femmes réagit progressivement à ce changement. La peau devient plus sèche, moins élastique, perd de sa fermeté et de son éclat.
2/ L’épiderme s’amincit de près de 20%, le derme devient moins souple, la peau pâlit et se renouvelle moins bien, le teint devient moins uniforme. C’est surtout chez les femmes un peu « enveloppées » que le vieillissement de la peau est moins marqué.




Avec le temps, les produits d'hygiène et de soin doivent être de plus en plus adaptés et respectueux de la peau qui devient de plus en plus sèche.



Il est souhaitable de consulter un dermatologue pour qu'il étudie le cas précis. Il faut protéger l’avenir de la peau en évitant cicatrices, et/ou une installation dans un état plus ou moins permanent.



Entre 10 et 15 ans, les changements peuvent être spectaculaires. Une augmentation brutale des hormones va accélérer la croissance et développer les caractères sexuels secondaires. Les glandes sébacées sortent du demi-sommeil de l'enfance; la peau devient plus épaisse et plus grasse, la pilosité et la transpiration font leur apparition, l'acné aussi parfois.



L'acné est un phénomène qui touche 80% des adolescents. Les garçons de 15/16 ans y sont très vulnérables à cause de la sensibilité des glandes sébacées aux hormones mâles. Chez les filles, à partir de 13/14 ans, c'est la diminution du taux d'hormone pendant la période d'ovulation qui explique la poussée de boutons pré-menstruelle.



A cet âge, il faut apprendre la rigueur d'une hygiène qui peut garantir une peau saine pour la vie. L'augmentation de la sécrétion de sébum et de l'épaississement de la couche cornée peuvent contribuer à boucher les pores et à former des comédons.



Elles sont au nombre de 8 :
1/ Nettoyer son visage 2 fois par jour, avec un produit adapté à son type de peau.
2/ En cas de peau grasse, nettoyer le visage matin et soir, avec un produit doux très spécifique peaux grasses ou à problèmes ( il peut contenir un antiseptique doux).
3/ Ne pas décaper la peau , ni chercher à l'assécher exagérément car le résultat peut être désastreux. Agressée, desséchée, la peau réagira en produisant encore plus de sébum.
4/ Bien rincer sa peau et la sécher délicatement.
5/ Se démaquiller avant de se coucher, pour ne pas "étouffer" la peau par le maquillage.
6/ Ne pas "tripoter" boutons et points noirs avec des mains sales, au risque de les infecter ou de conserver des cicatrices.
7/ Prendre une douche ou un bain, une fois par jour avec un pain dermatologique ou un gel douche ( un produit anti-bactérien en cas d’acné sur le dos ou les épaules).
8/ Appliquer, tous les matins, sur une peau propre, un déodorant.