INTERVIEW DE FLORENCE L'ALLORET

Directrice Internationale des soins laboratoires Garnier,
titulaire d'un doctorat



  • Qu'est-ce que le stress oxydatif et comment les femmes peuvent-elles protéger leur peau de ce type d'agression ?
    Le stress oxydatif est un trouble de l'équilibre entre la production de dérivés réactifs de l'oxygène et les défenses antioxydantes. Ces dérivés réactifs de l'oxygène sont des molécules réactives contenant de l'oxygène, plus connues sous le nom de « radicaux libres ». La peau produit naturellement des radicaux libres, comme tout autre organe. Mais des dysfonctionnements peuvent apparaître, par exemple lorsque les radicaux libres sont si nombreux que les défenses antioxydantes de la peau ne sont plus en mesure de réguler les niveaux d'oxydation. Un tel déséquilibre peut endommager les cellules et entraîner un amincissement de la peau, qui devient alors plus faible, plus foncée et moins résistante. La position particulière de la peau à la périphérie du corps signifie qu'elle est exposée à de nombreux facteurs environnementaux et liés au mode de vie pouvant occasionner un stress oxydatif : les UV, la pollution, la fatigue, le stress et certaines bactéries comptent parmi les principaux responsables. Pour permettre de restaurer l'équilibre naturel de la peau, certaines vitamines ainsi que des extraits de fruits et de plantes constituent une excellente source externe d'antioxydants défensifs—un domaine clé de l'expertise Garnier SkinActive—que la marque associe à des actifs cosmétiques pour une efficacité totale.
  • Pourquoi l'application locale des antioxydants est-elle importante ?
    La plupart des antioxydants proviennent des aliments que nous consommons, mais il faut du temps au sang pour acheminer ces antioxydants jusqu'à la peau. Lorsqu'ils sont appliqués localement—directement sur la peau—les antioxydants sont immédiatement disponibles et agissent comme une défense supplémentaire et efficace contre les radicaux libres. Couplés à un mode de vie sain et à une bonne hygiène alimentaire, ils permettent à notre corps et à notre peau d'être mieux protégés contre les agressions quotidiennes.
  • En quoi les formules SkinActive vont-elles plus loin que les nettoyants et les soins classiques ?
    Pendant plusieurs décennies, Garnier a consolidé sa réputation et son savoir-faire en matière de soin en formulant des actifs naturels pour lutter contre les agressions extérieures quotidiennes, comme la pollution, les problèmes de peau et les UV. Aujourd'hui, Garnier SkinActive franchit une étape de plus en ajoutant à la plupart de ses formules un puissant cocktail de vitamines antioxydantes, d’extraits naturels de fruits et d’actifs cosmétiques reconnus pour lutter efficacement contre les radicaux libres, et par conséquent réduire le stress oxydatif responsable de la dégradation de la qualité de la peau, et cibler avec précision les besoins de la peau. Parmi les nouveaux soins phare tout-en-un Garnier SkinActive, la marque présente HydraBomb, une nouvelle gamme de produits ultra-hydratants pour aider la peau à se défendre contre les agressions extérieures : ses formules associent de puissantes vitamines antioxydantes et des extraits de fruits—vitamine E, vitamine Cg, extraits de grenade et d'alma— enrichis de glycérine d’origine naturelle, pour une hydratation intense pendant 24 h qui comble les ridules et une protection antioxydante/anti-UV.
  • Pourquoi est-il préférable d'associer plusieurs antioxydants au sein d'une même formule ?
    Un cocktail d'antioxydants multipliera l'efficacité, puisqu'aucun de ces antioxydants ne peut à lui seul neutraliser tous les types de radicaux libres. L'utilisation d'un large spectre d'antioxydants permet donc de combattre et de neutraliser différents types de radicaux libres à différents endroits. Par exemple, la plupart de nos formules associent les vitamines E et Cg antioxydantes, qui luttent contre deux grandes catégories de radicaux libres. Utilisées conjointement, elles ont le pouvoir de se régénérer mutuellement et de lutter contre les radicaux libres les plus nocifs, les HO°.