Nous sommes tous aujourd’hui de plus en plus attentifs à ce que nous mangeons ou ce que nous appliquons sur notre corps.
Forts de nos 100 ans d’expérience, de notre savoir-faire et de l’expertise de nos laboratoires, Garnier a toujours mis la sécurité de ses produits au premier rang de ses priorités. Minutieusement étudié et rigoureusement testé dans des laboratoires de pointe, chaque ingrédient présent dans nos formules est méticuleusement sélectionné afin de garantir la sécurité et le bien-être de nos consommateurs.
3 paramètres clés doivent être réunis lorsque nous choisissons nos ingrédients, 3 paramètres que chaque formule se doit de remplir : nos produits doivent procurer du plaisir, être performants et sans danger pour nos consommateurs et l’environnement.

  • Nos produits sont spécifiquement développés afin d’offrir une expérience sensorielle. De la texture à la senteur, certains ingrédients jouent un rôle clé afin de faire de votre routine beauté un moment de bien-être et de plaisir.

  • Parce que nos produits doivent tenir leurs promesses de performance, nos ingrédients sont attentivement sélectionnés afin d’offrir des formules efficaces qui font ce qu’elles disent.

  • Evidemment, les ingrédients que nous utilisons ne doivent présenter aucun danger pour nos consommateurs et doivent avoir le plus faible impact possible sur l’environnement. Ils doivent bien entendu se conformer aux normes légales en vigueur ainsi qu’à nos propres exigences internes*.

    * Découvrez comment nous évaluons la sécurité de nos ingrédients ici.

Chaque produit représente un équilibre complexe entre ces différents critères.

LES INGREDIENTS SUR LESQUELS VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS

Certains ingrédients utilisés en cosmétique ont pu soulever des questions de nos consommateurs. Voici nos réponses : pourquoi nous les utilisons et quel est leur impact sur le corps et l’environnement

  • Les Silicones

    (Aussi connu sous les noms de Dimethicone, Dimethiconol, Phenyl Trimethicone, Amodimethicone, Cyclomethicone et d’autres ingrédients se terminant par le suffixe : –methicone ou –siloxane).

    Des petites doses de silicone sont parfois nécessaires pour obtenir certains types de textures mais aussi pour des questions de performance. Par exemple, dans les shampoings, le silicone apporte brillance et douceur sans alourdir. Si les silicones ne présentent aucun risque pour le consommateur, ils ne sont pas facilement biodégradables dans l’environnement. C’est la raison pour laquelle, nos laboratoires travaillent sur de nouveaux types de silicones qui pourraient être utilisés en plus petites quantités et avec un meilleur profile environnemental. Nous travaillons également sur des formules de soin de la peau et du cheveu sans silicone.

    Certains utilisateurs craignent l’effet d’accumulation que pourraient occasionner le silicone. Nos laboratoires ont été parmi les premiers à maîtriser les silicones et à développer des formules équilibrées depuis plus de 20 ans. Néanmoins, d’un point de vue sensoriel, certains consommateurs préfèrent des produits sans silicone et c’est pourquoi nous proposons également une offre de produits sans silicone.

  • Les Sulfates

    (Aussi connu sous les noms d’Ammonium Lauryl Sulfate, Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate (ou Sodium dodécylsulfate), Sodium Lauryl Sulfoacetate, Sodium Myreth Sulfate, Sodium Lauryl Ether Sulfate)

    Les sulfates sont des tensioactifs qui créent une mousse légère, abondante et crémeuse et qui rendent le produit plus facile à rincer. Les sulfates permettent aussi de développer des produits sans savon. Les quantités utilisées dans nos formules sont ajustées afin que nos produits soient utilisables même sur les peaux les plus sensibles, sans irritation. Par ailleurs, les sulfates ont un impact limité sur l’environnement.

  • Les sels
    d’aluminium

    (Chlorhydrate d'Aluminium, Aluminium Chlorhydrate Zirconium Glycine complexe, Aluminium Sesquichlorohydrate)

    Les sels d’aluminium sont le seul ingrédient efficace pour réduire la transpiration. Certains craignent que les sels d’aluminium bloquent complètement la transpiration mais en réalité ils ne font que réduire la taille des pores (qui sécrètent la sueur) pour aider à réduire significativement la quantité de sueur (mais sans empêcher la peau de respirer). De plus, le CSSC (Comité Scientifique Européen pour la Sécurité des Consommateurs) a réaffirmé que l’aluminium utilisé dans les produits cosmétiques n’augmentait pas le risque de maladies neurodégénératives comme les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson. Et qu’il n’existe pas de preuves plausibles montrant que l’utilisation de cosmétiques contenant de l’aluminium puisse augmenter le risque de cancer.

    D’un point de vue environnemental, les sels d’aluminium sont non biodégradables. Cependant, ils se transforment en substances non-toxiques déjà présentent dans la nature.

  • Les Filtres Solaires

    Consommateurs et professionnels de santé reconnaissent unanimement l’importance des écrans solaires pour se protéger contre les UVA et UVB, les coups de soleil, le vieillissement prématuré de la peau et les risques de cancer. Les filtres solaires que nous sélectionnons pour nos produits ainsi que leurs concentrations garantissent une protection solaire performante, en strict respect des règles internationales, et la sécurité du consommateur.

    Les filtres UV doivent rester stables lorsqu’ils sont exposés au soleil afin de d’apporter la protection attendue. Par conséquent, la plupart des filtres ne sont pas facilement biodégradables mais ceux que nous sélectionnons ne sont pas ou très peu toxiques pour les espèces marines. Il en va de même pour les autres ingrédients qui composent nos crèmes solaires et que nous sélectionnons avec précaution. Cette évaluation est fondée sur des tests de biodégradabilité et des tests réalisés en laboratoire sur des espèces planctoniques représentatives de la diversité de la vie aquatique.

  • L’Ammoniaque

    L’ammoniaque est utilisée dans les produits de coloration permanente pour cheveux :
    elle aide à l’ouverture des écailles du cheveu, ce qui permet à la couleur de pénétrer plus profondément. Elle améliore la résistance et la performance des colorants et permet d’offrir une plus large gamme de teintes.

    Bien que l’odeur puisse être désagréable, l’ammoniaque utilisée dans un produit cosmétique n’a pas d’effet particulier sur l’environnement et est sans danger pour le consommateur dans des conditions normales d’utilisation. De plus, pour assurer une totale sécurité, des précautions particulières d’utilisation sont indiquées afin d’aider nos consommateurs à bien se protéger (usage de gants, protection du visage et des yeux).