Comprendre les différences de base

Vous êtes sur le point de vous lancer dans votre première coloration à la maison... Au premier abord, il y a de quoi être impressionnée. Commençons par le commencement : coloration temporaire ou coloration permanente, quelle est l'option qui vous correspond ? Ces conseils simples devraient vous permettre de réaliser sereinement, et en un rien de temps, votre première coloration maison.

Coloration temporaire ou permanente ?

La coloration temporaire est idéale si vous souhaitez apporter un changement subtil à votre couleur de cheveux naturelle, ou si vous souhaitez l'enrichir d'une nuance supplémentaire – du rouge sur un brun par exemple. Sans peroxyde, la formule des colorations temporaires permet uniquement de foncer les cheveux, pas de les éclaircir. Ce type de coloration s'élimine en 28 shampooings environ, sa durée dépendant donc évidemment de la fréquence à laquelle vous lavez vos cheveux. Comme elle ne pénètre pas au cœur du cheveu, la coloration temporaire n'est pas forcément la meilleure option pour qui cherche à couvrir ses cheveux blancs. En revanche, si vous craignez de ne pas aimer le résultat, c’est vers elle qu’il faudra vous tourner. 

Les colorations permanentes garantissent une couleur de cheveux plus longue durée. Contrairement aux colorations temporaires, elles ne s'éliminent pas au fil des shampooings, mais au fil du temps, à mesure que les cheveux poussent! Tout ce que vous avez à faire, c'est de retoucher vos racines toutes les 4 à 6 semaines ! C'est l'option à favoriser si vous souhaitez un changement marqué et une couverture des cheveux blancs à 100 %. Ces colorations permettent de passer aisément du châtain au blond. 

Quelle que soit l'option choisie, pensez toujours à faire un test sur une mèche avant de commencer. En plus de vous assurer que vous n'êtes pas allergique au produit, cela permet de vous donner une idée du résultat final. Grâce à la palette de teintes incroyablement riche de Garnier, vous êtes sûre de trouver la couleur dont vous rêvez !